Extrait du livre "Jésus et les Esséniens"

En ce jour de Pâques, j'avais envie de partager avec vous cet extrait :)

 

Extrait tiré de « Jesus and the Essenes », p 249-250, paru aux éditions Ozark Mountain Publishing.

Traduit en français sous le titre « Jésus et les Esséniens » et disponible au format eBook sur le site d’Ozark.

(ne disposant que de la version anglaise, j’ai moi-même traduit ce passage)

 

 

Dans ce livre, c’est une certaine Katherine qui entre en transe hypnotique profonde et nous transmet des informations via Suddi, un Essénien de la communauté de Qumran, qui fut un des enseignants de Jésus. Dans cet extrait, après avoir été témoin de la crucifixion, il parle de la résurrection du Christ :

 

 

« Suddi : C'est [le tombeau de] Joseph [d’Arimathie]. Il l’avait préparé

Dolores : Était-ce pour lui-même ? 

S : Non, c'était pour Yeshua. [Jésus]

D : Il savait alors que cela arriverait ?  Croyez-vous que Yeshua le lui avait dit ? 

S : Il n'était pas nécessaire de le dire car il le savaient tous.

D : Que font-ils du corps ?

S : Ils l'oignent avec les huiles, et de l'encens est allumé, et il est enveloppé dans du lin et allongé. Et la pierre est roulée devant l'entrée

D : Le tombeau a été scellé ? 

S : Oui. 

 

L'intense émotion avait maintenant disparu. Il semblait que le plus dur avait été de voir son ami bien-aimé être blessé, humilié et tué.  Maintenant sa voix était redevenue normale. 

 

D : Que se passe-t-il d’autre

S : Pendant les trois prochains jours il ne se passera rien. Car ce n'est pas nécessaire. Alors il sera parti.

D : Le corps sera parti, vous voulez dire? 

S : Oui ... je sais qu'il existe des moyens de faire cela, mais je ne connais pas la méthode. 

D : Que voulez-vous dire exactement?  Je croyais que le corps était mort. 

S : Le corps est mort, comme il n'est plus nécessaire, il part. Il y a des façons de faire comme si le corps n'avait pas existéJe ne connais pas la méthode. Je ne peux pas expliquer mieux. 

D : Oh ? C'est quelque chose que vous ne comprenez pas vous-même? 

S : Il n'est connu que des maîtres. 

D : Vous voulez dire que le corps disparaît, en d'autres termes? 

S : Oui, il est fait comme si ... Il est fait de la poussière dont il était et il n'est plus. 

D : Est-ce les maîtres de votre côté [de la communauté essène] qui font cela, ou les maîtres du côté terrestre? 

S : Ce sont les maîtres de mon côté. 

D : Pourquoi font-ils cela ? Pourquoi est-ce que le corps doit disparaître ? 

S : Parce qu'il était dit dans les prophéties qu'il ressusciterait au troisième jour. Et pour que ce soit une résurrection, ils doivent montrer que l'endroit où le corps a été déposé est vide. Et qu'il ne peut pas avoir été emmené par des moyens normaux. Que le corps ne pouvait pas être ... ils (ses amis) ne pouvaient pas y accéder, pour faire quoi que ce soit. C’est donc que cela a été fait de ce côté.

D : Yeshua ne pas fait cela lui-même ? Au moment où le corps n'est plus, où est-il ?

S : Il est là avec eux [les maîtres], les aidant à le faire.

D : Ses forces avec la force des autres maîtres ?

S : Oui, avec les autres maîtres.

D : Ça doit être très compliqué. Il doit falloir être très avancé pour faire ça.

S : Cela se fait avec l'aide des autres aussi. Je ne connais pas cette méthode. Je ne suis pas à ce niveau.

D : Et donc ils ont fait disparaître le corps. Est-ce un bon terme ? (J'essayais de comprendre)

S : Pour ne plus être, oui.

D : Ne plus être. D’accord, et est-ce que Pilate ou quelqu'un d’autre avait pris des mesures pour être sûr … (Interrompue)

S : Oui il y avait des gardes dehors, car ils avaient connaissance de cette prophétie. Et ils savaient que des gens parlaient de lui comme étant le Messie, ils avaient donc placé des gardes là-bas.

 

C'est apparemment quelque chose qui a été mal interprété à travers les âges. Je pense qu'ils essayaient de montrer que même le corps physique peut transcender le temps et l'espace.

 

La tombe a été scellée et des gardes placés pour qu'il n'y ait aucune chance que le corps soit volé et emmené par des moyens normaux. Il fallait montrer que seules des forces anormales, surnaturelles, avaient pu enlever le corps. C’est une partie de l’enseignement du tombeau vide, la preuve que ces forces supérieures existent et qu'il était l'une d'entre elles. »

 

#DoloresCannon #HypnoseQHHT #HypnoseBQH #Hypnoserégressivequantique #Jésus #Jesus #Pâques #Easterstory #CandaceCrawGoldman

#mysteresdumonde #archeologiesecrete #archeologiesacree #lavéritésurJesus

 

 

Le saviez-vous ? De nos jours, ce phénomène de disparition du corps au moment de la mort est connu sous le nom de "corps d'arc-en-ciel". Cet état de transference est généralement réalisé par des grands maîtres bouddhistes ou des yogis. C'est un signe de réalisation spirituelle très élevée. On trouve de très nombreux récits à ce sujet dans les écrits tibétains ainsi que des témoignages récents de ce phénomène.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0